Biographie - Dr Manet Chopin Marie Pascale

Titres:

- Rhumatologue

- Ancien Interne des Hôpitaux de Paris

- Ancien Chef de clinique à la Faculté, Assistant des Hôpitaux (Hôpital Lariboisière, Paris)

- Adjoint à l’Hôpital de la Croix Saint Simon (Paris)

- Présidente de l’Association pour l’étude et le traitement non chirurgicale de la maladie de  Dupuytren

Unité Rhumatologique des affections de la main (URAM)

Biographie:

Le Dr MP MANET a fait son internat et son clinicat de médecine à PARIS. Lorsqu’elle était chef de clinique à l’Hôpital Lariboisière (PARIS, 10eme), elle s’est formée à la pathologie de la main auprès du Dr Jean Luc LERMUSIAUX, inventeur du traitement à l’aiguille de la maladie de Dupuytren. Elle a travaillé en étroite collaboration avec lui pendant 12 ans jusqu’à sa retraite puis a repris sa clientèle dans un cabinet dans le 13eme arrondissement de PARIS.

Apres son clinicat, elle a travaillé à l’hôpital de la Croix Saint Simon pour y développer un hôpital de jour avec deux axes :

-le traitement des maladies inflammatoires comme la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante, le Rhumatisme psoriasique…et

-le traitement des pathologies de la main avec en priorité le traitement de la maladie de Dupuytren par aponevrotomie percutanée à l’aiguille.

L’avis du docteur Jean-Luc Lermusiaux (Inventeur du traitement par aponevrotomie percutanée à l’aiguille dans la maladie de Dupuytren) concernant les traitements médicaux de la maladie de Dupuytren (MD).

Aucun traitement médicamenteux de la MD n’est actif excepté, mais dans seulement certaines formes, la colchicine et l’imiquimod.

L’injection sous pression de dérivés de cortisone dans les cordes aponévrotiques a donné des résultats intéressants dans les années 60, mais au prix de nombreuses séances répétées et douloureuses.

L’apparition des aiguilles à usage unique à biseau tranchant a permis au docteur Lermusiaux d’inventer dans les années 70 l’aponévrotomie à l’aiguille qui est maintenant le traitement médical le plus utilisé dans le monde entier. Le principe est simple : couper les cordes aponévrotiques avec le biseau tranchant de l’aiguille fine qui a servi à l’injection du produit anesthésiant et finir de rompre ces cordes par une extension énergique manuelle des doigts.

Mais si le principe est simple, les résultats sont conditionnés par la pratique de l’opérateur. Même avec une bonne connaissance de l’anatomie il faut avoir pratiqué plusieurs centaines de traitements pour en connaitre tous les problèmes et éviter les complications. Cet entrainement ne peut se faire que par la pratique du compagnonnage : les gestes effectués par l’élève sont supervisés par le spécialiste sénior et l’élève acquiert progressivement son indépendance.

Le docteur Marie-Pascale Manet a acquis pendant plus de dix ans de collaboration professionnelle (et néanmoins amicale !) avec le docteur Lermusiaux une compétence reconnue en France et à l’étranger.

Elle lui a succédé à la présidence de l’association ETNC Dupuytren et à l’enseignement pour le DIU de chirurgie à la Faculté de Médecine Paris-Diderot. Elle a traité avec succès des milliers de patients venant du monde entier.

 

Cabinet libéral

2 Boulevard Auguste BLANQUI, 75013 PARIS
Metro « Place d’Italie »;  Parking Italie 2
00 33 1 43 37 90 47
English spoken the afternoon (2pm at 6pm)

Afficher "Cabinet libéral" dans Google Map

Contact

Search